... ...
Hello, world!

Logo pour site web gitelezangard com 1

  

cévennes

Nourrir et bien amender la terre de son potager

Après nous avoir nourris de ses récoltes, c’est au potager de passer à table avec les apports d’engrais de fond naturels.

Les engrais organiques complets sont pour la plupart des engrais de fond, c’est-à-dire : à libération lente, qui devront être assimilés et transformés par les éléments vivants du potager pour être rendus assimilables par les plantes. Quand ce travail de “digestion” de la matière organique est réalisé, on parle alors de minéralisation. C’est pourquoi, le moment choisi pour faire ces apports dépend directement de celui prévu pour mettre en culture l’essentiel du potager. Épandus trop tôt – à l’automne, par exemple –, les apports seront lessivés, tandis que fournis trop tard, ils ne seront pas disponibles pour les plantes au moment de leur croissance.
Il faut environ 2 mois pour que ces engrais organiques naturels soient minéralisés. Ces chiffres sont, bien entendu, indicatifs. Ils peuvent en effet varier en fonction de l’humidité, de la température et, surtout, de la présence de la microfaune et la microflore de votre jardin.

Enfouir à peine

Dépendant essentiellement d’organismes aérobies afin d’être rendus assimilables, les engrais de fond ne doivent pas être incorporés trop profondement. Après le décompactage du terrain, vous les épandrez donc en surface, à la volée, puis vous les enfouirez légèrement, juste avec un passage de croc, à 10 ou 15 cm de profondeur au maximum. Vous laisserez ensuite aux éléments vivants de votre jardin le soin de faire le reste : vous proscrirez alors tout piétinement ou travail en profondeur des futures planches.
La gamme des engrais organiques naturels est vaste, et leur conditionnement multiple. À cette saison, vous préférerez les préparations sous forme de bouchons déshydratés ou de microgranulés, faciles à doser et à épandre, même quand le temps est venteux.

Enfin, pour les retardataires ou  encore les jardiniers reprenant un terrain un peu maltraité qui a du mal à repartir, il existe des engrais naturels de rattrapage, dits à libération rapide. Composés principalement de guano ou de poudre de sang, ils sont, eux, rapidement assimilables par les végétaux, et
auront un effet coup de fouet comparable, même s’il est moins spectaculaire, bien sûr, à celui produit par des engrais chimiques.

Apport fumure potager l750 h512

20200206 10360920200206 105443

Bientôt l'ouverture de la truite

C'est bientôt l'ouverture de la pêche à la truite fario en Cévennes.

Elle aura lieu le samedi 9 Mars 2014 dans les rivières de première catégorie.

Reines des espèces peuplant les cours d'eaux cévenols, la truite mobilise une foule impressionnante de pêcheurs lorsque arrive l'heure de l'ouverture.

Passionné de pêche à la truite, à la mouche où au toc, à vos cannes !!!!! Ce billet est pour vous, vous pouvez y apporter des commentaires où des opinions personnelles.

Nos rivières vont faire votre bonheur.

- La Vis, véritable perle pour les amateurs recherchant les grosses truites sauvages largement dominantes.

- La Dourbie seule rivière du bassin atlantique aux eaux graniteuses qui offre des parcours de pêche intéressants.

- Le Tarn, rivière qui est plus abrupte en amont du Pont-de-Montvert avec une alternance de courants et grands gourds, en aval les gorges sont difficiles d'accès, réservée aux pêcheurs sportifs.

En partenariat avec mon ami Jacques, moniteur guide pêche, vous pourrez profiter des ses conseils, découvrir nos rivières et torrents cévenols, partager vos montages, améliorer votre technique.......